mardi 5 mai 2020

Saison 2020


L'Appel du 4 mai...c'était aujourd'hui et c'est pour demain !



Comme vous le savez, les intermittents du spectacle payent très chers le confinement, même partiel, en cette période de pandémie.
Les spectacles sont annulés -et par forcément reportés!- et le futur est bien sombre pour le Théâtre, notamment.
Les métiers de la scène sont en souffrance et Isabelle B. cherche des solutions afin de sortir du marasme. Ne pas s'arrêter, surtout...

Du côté de L'Ouvrir, la nouvelle création d'Isabelle Bonillo, la patience est de rigueur: jouer, oui, mais quand?

Isabelle B. se propose d'offrir aux Lausannois coincés cet été en ville un L'Ouvrir de circonstance, une fois l'autorisation accordée et toutes mesures de prévention respectée bien sûr. Donc en plein air, avec le chapiteau ouvert, puisque c'est possible, et en installant les spectateurs masqués à distance de 2m.
Logiquement date est fixée entre le

16 et 28 juin 2020, Place St-Maur, 
au pied de la Cathédrale, à 19h.
(relâche le lundi)

Nous en restons là pour l'instant et nous vous redonnerons des nouvelles au cas où...

Quoi qu'il se passe, dès que possible, il est certain que vous le verrez, ce spectacle!


Revenons à L'Appel du 4 mai, qui sous forme d'une pétition tout d'abord (55'000 signatures récoltées par internet), puis de manifestations publiques, aux balcons et dans la rue, demande à notre gouvernement un redémarrage beaucoup plus "sain". Plus humaniste, plus solidaire, plus durable et plus locale, sont les mots clefs de la relance économique attendue. 

Aujourd'hui, nous étions en extérieur, Place de la Palud à Lausanne, posés dans des carrés de 4m2 dessinés à la craie, devant l'Hôtel de Ville. Dans le calme, réunis par le slogan "pas de retour à l’anormal" reprit en chœur. En cœur.

Masquée, Isabelle a saisi son accordéon pour donner de la voix.

co.u.

 

Parmi les manifestants, à la Palud, devant l'Hôtel de Ville de Lausanne, ce 4 mai 2020

photos corinne uldry

Aucun commentaire:

Publier un commentaire