mardi 12 mai 2015

Coppélia article dans 24 Heures




http://www.24heures.ch/images/logos/LogoGross.png


Dans le camion-chapiteau, les automates font leur tour de piste

Scène: Isabelle Bonillo installe son théâtre ambulant derrière la Cathédrale et propose dès ce vendredi le spectacle tous publics «Coppélia».

Le camion-chapiteau de la compagnie T-âtre s’anime d’automates, dans Coppélia, d’après le ballet de Charles Nuitter et un conte d'Hoffmann.
Le camion-chapiteau de la compagnie T-âtre s’anime d’automates, dans Coppélia, d’après le ballet de Charles Nuitter et un conte d'Hoffmann.                   Image: Vanessa Cardoso



Lausanne. C’est la scène ambulante de la compagnie T-âtre, la camionette-chapiteau avec laquelle la maîtresse des lieux, la comédienne et metteuse en scène nomade Isabelle Bonillo, arpente depuis dix ans à la belle saison la Suisse romande et la France pour y présenter ses créations. Qu’elles soient familiales ou plus sérieuses, inspirées des frères Grimm ou d’Astérix, de Molière comme d’Olivier Py.
Le nouveau spectacle, présenté dès ce vendredi, mêle texte, musique et pantomime et s’annonce tous publics. Coppélia est une adaptation du célèbre ballet de Charles Nuitter, nourrie du conte original L’homme au sable de Hoffmann. La foraine Olympia arrive en ville avec son plus bel automate et construit des robots adaptés aux besoins des spectateurs. Mais, quand l’un de ces derniers tombe amoureux de la sublime Coppélia, les jalousies se réveillent. Sa fiancée fera tout pour lui prouver que la technologie ne vaut pas l’humanité. «C’est l’occasion de parler de la pureté et du combat de certains face à un monde de plus en plus anxiogène», annonce la Lausannoise.
Après deux week-ends consacrés aux représentations de Coppélia, Isabelle Bonillo présentera, dès le 15 juin, une première mouture de Frontière: coude à coude, un spectacle en cours de développement autour de «deux personnages cool mais en concurrence qui découvrent le déséquilibre Nord-Sud». Toujours sous chapiteau!

Avec: Isabelle Bonillo, Claire Wenger, Clément Reber

Note: Aigle, Théâtre WAOUW, du 5 au 7 juin (20h/Dim 18h). Loc: 024/466 54 52
          Lausanne, place Saint-Maur, du ve 8 au di 10 mai et du ve 12 au di 14 juin. 
          Tous les soirs 19h.

           Tout public et par tous les temps









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire